Promenades géologiques à Lyon

gadagne

Pierre dorée – Musée Gadagne.

Chaque bâtiment a une histoire à raconter, par l’intermédiaire de ses matériaux de construction. Deux petits guides dans la collection des « balades géologiques » publiés par les Editions Biotope vous proposent de découvrir le Vieux Lyon et le quartier de Fourvière, à travers deux parcours pédestres, faciles et incontournables. L’observation des matériaux de construction de la ville historique permet ainsi de mieux la comprendre.

          

L’éventail des pierres à bâtir lyonnaises, de l’antiquité au XIXème siècle.

La provenance et la typologie des matériaux utilisés pour bâtir Lyon ont été particulièrement variées, à travers les époques. Le recours à des roches dures, gneiss et granit, utilisés pour les voies romaines, les aqueducs et certains bâtiments antiques ont permis à ces constructions de défier le temps. Les calcaires sont aussi largement répandus dans la ville romaine : calcaires clairs du Haut-Rhône et pierre de midi sont très utilisés. On en retrouvera ainsi en remploi dans des bâtiments du Moyen-Age en fondations ou en soubassements.

La dureté, la couleur et la finesse des calcaires seront aussi des critères de choix pour les tailleurs de pierre au Moyen-Age  : la pierre de Lucenay est majoritairement utilisée lors de la construction de la cathédrale Saint-Jean Baptiste, la pierre dorée et la pierre grise des Monts d’Or sert pour de nombreux immeubles de la Renaissance. La pierre dorée peut aussi provenir du Beaujolais voisin.

Au XIXème siècle, la pierre de Villebois débitée en morceaux de dimensions imposantes sert pour les longues bordures des quais de Saône…

Des pierres choisies pour leur esthétique

La pierre est aussi un élément concourant à part entière à l’esthétique spécifique du bâtiment, l’architecte la sélectionne donc selon un processus raisonné. Certains édifices, tels que la basilique de Fourvière ou l’ancien Palais de Justice, font appel à un riche éventail de pierres à bâtir, soigneusement choisies pour leur résistance, mais aussi pour leur apparence visuelle.

Deux guides au format pratique et accessible

Ces guides vous coûteront moins de 5 euros l’unité. Leur format pratique permettra de les emmener lors de la visite. Les nombreuses photos et illustrations en couleur en font des petits ouvrages indispensables.

   

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *