Archives par étiquette : Hôtels particuliers et demeures de plaisance

L’hôtel de Villeroy

L’hôtel particulier

villeroy04Les hôtels particuliers se répandent à Lyon à partir du XVIIème siècle. Les exemples les plus remarquables, à vaste cour d’honneur et jardins, datent cependant du XVIIIème siècle. Il est vrai néanmoins que ce modèle de demeure urbaine, typiquement parisien, ne s’est guère implanté à Lyon, le parcellaire urbain de Lyon étant en effet particulièrement contraint à l’époque. Continuer la lecture

L’hôtel de Lacroix-Laval

hotel_lacroix_lavalSitué au 30 rue de la Charité, il fut bâti entre 1739 et 1754, sur les plans de Jacques-Germain Soufflot, pour Jean Boussin II de la Croix, seigneur de Laval. Parmi ses constructions les plus fameuses, on doit à Soufflot l’Hôtel-Dieu de Lyon ou le Panthéon à Paris (église Sainte Geneviève). Continuer la lecture

L’hôtel de Varey

vareySitué au n°2 rue Auguste Comte et faisant angle avec la Place Bellecour, il a été édifié en 1758 par Loyer, élève de Soufflot, pour Jean Dervieu du Villars de Varey, conseiller à la Cour des Monnaies.

Jean Dervieu, écuyer, seigneur de Villars, acquit des Beaurepaire, au prix de 206,000 livres, la seigneurie de Varey en Bugey le 30 mars 1753. Il fournit pour son entrée dans les assemblées à la noblesse du Bugey, le 27 février 1758, son certificat d’échevinage. L’hôtel de Varey tient donc son nom de cette seigneurie du Bugey et remonte à la période où Jean Dervieu, issu d’une famille bourgeoise lyonnaise, accède à la noblesse. Continuer la lecture

Le domaine de Lacroix-Laval, un parc remarquable aux portes de Lyon

lacroix_laval08Le parc de Lacroix-Laval est situé à cheval sur les communes de Marcy l’Etoile, Charbonnières-les-Bains et la Tour-de-Salvagny. Le passé du château, autant que celui du parc, contribue à donner au domaine de Lacroix-Laval une profondeur historique qui assoit cet espace dans une diversité de légendes, de vocations et de lieux prestigieux de l’histoire lyonnaise. Continuer la lecture