Macon- Cluny en vélo ou en rollers

La voie verte de Mâcon jusqu’à Cluny

macon_clunyÉloignons nous de Rhône-Alpes pour faire un tour en Bourgogne du Sud…. Le Département de Saône et Loire est doté d’un beau réseau de Voies vertes permettant de découvrir d’une façon insolite des territoires et des paysages magnifiques. J’ai réalisé ce parcours entre Mâcon et Cluny en 2008 en rollers, puis en 2016 avec vélo et charrette pour bébé.

Une Voie Verte ?

voieLa voie verte de Macon à Cluny (23 km) est un parcours très sympathique qui se pratique en roller, dès lors que l’on a un niveau moyen (ou bien sûr sans aucune difficulté à vélo…). Ce parcours emprunte l’itinéraire d’une ancienne voie ferrée transformée en piste cyclable. Le trajet est donc en site propre et très sécurisant.
Depuis Lyon, des trains interrégionaux desservent régulièrement le centre ville de Mâcon, alors autant se passer de la voiture pour un week-end ! Les TER permettent de charger les vélos, et même si besoin la charrette (il est conseillé de la plier, si elle est un peu volumineuse).

L’accès depuis Mâcon

gare_charnay1

Gare de Charnay lès Macon

Le départ de la voie verte a lieu à l’ancienne gare de Charnay les Mâcon, où s’est implantée une antenne de l’Office du Tourisme du Maconnais et du Val de Saône. Seul souci, depuis la gare SNCF de Mâcon, il faut se débrouiller un peu pour accéder à ce point de départ. Il y a bien une liaison « voie bleue – voie verte » qui a été récemment modernisée, mais il faut reconnaitre qu’au 01/11/2016, j’ai un peu de mal à retrouver sur un moteur de recherche le plan de cette liaison. Le plan de Mâcon (plan-macon.pdf) fera l’affaire, la liaison figure bien dessus.

plan_macon_v

Une fois arrivés à la gare de Charnay, l’aventure en roller commence vraiment, depuis une ancienne gare, devenue Office du Tourisme. Possibilité de faire le plein d’eau à la gare.

Parcours

Les paysages défilent sans difficultés avec notamment une magnifique vue sur la Roche de Solutré, puis un peu plus loin, le passage à proximité du ravissant village de Berzé le Châtel, jusqu’au tunnel de Bois Clair. Avant l’entrée du tunnel, un élargissement de la voie permet de s’installer sur une pierre pour faire une petite pause casse-croute à l’ombre , il manque malheureusement un ou deux bancs…

Le tunnel de forme ogivale abrite plusieurs espèces protégées de chauves-souris. Le tunnel du Bois Clair fait l’objet d’un arrêté de protection de biotope pour la sauvegarde des chauves-souris (panneaux très peu explicatifs aux entrées du tunnel), impliquant la fermeture hivernale de l’ouvrage du 15 octobre au 31 mars et l’interdiction d’émettre tout bruit susceptible de troubler la quiétude de ces petits mammifères volants.

La traversée du tunnel du Bois Clair

La traversée du tunnel se fait en 10 mn (1,6 km), en roulant doucement pour éviter le bruit et les infiltrations d’eau rendant le revêtement glissant en roller. La température s’abaisse vite jusqu’à 11°C , et on ne regrette pas d’avoir amené un coupe vent ou un pull. Un système d’éclairage est présent dans le tunnel, mais il peut être prudent d’avoir une lampe sur son vélo ou une frontale (lorsque nous avons emprunté le tunnel en 2016, une portion n’était pas éclairée – à l’aller seulement).

Après le tunnel…

Le parcours de la voie verte devient plus technique et un peu plus physique en rollers : descentes et montées importantes. Le rythme est ralentit par quelques arrêts en bordure de chemin pour éviter de prendre trop de vitesse. Il peut être conseillé de déchausser pour faire les portions les plus difficiles à pied pour les moins débrouillés. On regrette les longues trajectoires planes d’avant le tunnel. Je pense que le parcours a été contraint par le passage du TGV tout proche. Cette partie du parcours est un peu moins plaisante (TGV, autoroute, forts dénivelés, fatigue qui commence à poindre), mais on est content de voir apparaitre assez rapidement à l’horizon un des clochers de Cluny, nous annonçant l’arrivée prochaine.

La fin de l’étape nous amène à la gare de Cluny. 3 heures se sont écoulées depuis le départ de Charnay les Macon (en incluant 30 mn de pique-nique). On rejoint le centre ville à pied en 5 à 10 mn pour une visite historique en plein air passionnante ainsi qu’un beau film en 3D :

Le retour peut se faire en roller ou en car, si mauvais temps (tarification SNCF, renseignements à l’Office de Tourisme). 2 départs : Centre ville, près du foyer des Etudiants ou à la gare.

Liens

Ma sélection de livres pour cette page



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *