La chapelle de la Trinité

trinite2Un édifice discret

Au coeur de la presqu’ile, la chapelle de la Trinité est la première chapelle baroque du XVIIème siècle réalisée à Lyon. Édifiée entre 1617 et 1622, la chapelle de la Trinité se situe au sein des bâtiment du Grand Collège, confié aux jésuites dès 1567. Elle était destinée aux élèves du collège, actuel lycée Ampère. Sa façade peu ostentatoire se confond presque dans l’alignement des bâtiments du lycée Ampère.

Cette chapelle est due à l’architecte Ange-Etienne Martellange, frère jésuite introducteur des modèles architecturaux de la Contre-Réforme à Lyon. Martellange dessine aussi les chapelles du Puy, de Moulins, Vienne, Carpentras et La Flèche…

Un baroque aux touches de classique…

Son décor est composé de revêtements de marbre de Carrare, de trompe l’oeil et de sculptures. Avec l’église Saint-Bruno des Chartreux, c’est l’un des rares témoins de l’architecture religieuse baroque à Lyon. A l’intérieur si l’on ressent bien le faste des décors baroques, il se dégage néanmoins une certaine rigueur due à l’emploi récurent de verticales sombres et d’une composition géométrique linéaire, où les courbes sont rares.

Lieu de concerts de musique … baroque !

Longtemps laissée dans un état d’abandon relatif, la chapelle a été renovée dans les années 1990 et 2000 pour devenir désormais un lieu d’exposition, de conférences et de concerts de musique baroque.

Localisation : 29-31, rue de la Bourse, 2ème arrondissement.

Ma sélection de livres pour cette page

        

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *